Bien-être de la jeunesse autochtone

Bien-être de la jeunesse autochtone : autonomisation culturelle, éducation et emploi

Un parcours où l’éducation, le mentorat, la culture, la famille et la communauté revêtent une importance capitale et doivent être équilibrés.

La FRH s’est associée à la Fondation Mastercard pour sonder les jeunes Autochtones ainsi que les intervenants intersectoriels au sujet de l’emploi et du bien-être communautaire. Le fruit de ce travail réside dans ce rapport exhaustif qui évoque clairement les opinions des jeunes et présente un éventail de recommandations à l’égard de ce que « mener une vie satisfaisante » signifie pour eux.

Les jeunes Autochtones qui ont pris par au processus ont demandé à tous les intervenants concernés de prêter des intentions claires, et plus important encore, d’accompagner ces bonnes intentions de mesures concrètes et décisives. Par l’intermédiaire de ce rapport et des activités menées au cours de la dernière année, la Fondation Rideau Hall souhaitait écouter attentivement et surtout agir au moyen de la mobilisation, du réseautage et de la mise en œuvre de solutions que les jeunes Autochtones espèrent dans leurs communautés respectives, au sein de leurs organisations et dans l’ensemble de la société. La FRH est pleinement résolue à soutenir cette vision axée sur le changement.

Rapport complet (PDF)